Un manuscrit d’Antoine Clesse !

Librairie L’oiseau Lire Mons | 9 octobre 2018 | commentaire(s)

CLESSE (Antoine) — Au Peintre Alfred Busiau. Manuscrit d’alexandrins, sous encadrement d’époque (265 x 322 mm.), daté de mars 1885 et signé, traces de plis et rousseurs.
Texte :
   Au peintre Alfred Busiau.

Dans son cadre, au foyer, lorsque, pieux usage,
On montre de l’aïeul le portrait réussi,
Le vivant souvenir d’un corps et d’un visage
Semble dire à chacun : Vous m’aimez, me voici !

Dans un tableau parfait vous m’offrez mon image.
Van Ysendyck, Piot, Dauriac, Portaels aussi
À ma chère famille ont fait pareil hommage ;
À tous, du fond du cœur, je dis encor : Merci !

Par un art merveilleux Dieu permet qu’on renaisse.
Dans les traits du vieillard on sent votre jeunesse :
Un magique pinceau s’agitait sous vos doigts.

En admirant la toile où, grâce à vous, j’existe,
Je dis avec fierté : C’est l’œuvre d’un artiste !
Je dis avec bonheur : C’est l’œuvre d’un Montois !

Mons mars 1885. Antoine Clesse.

180 euros (code de commande : 27312).

Commentaires

Aucun(s) commentaire(s) pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*
*